L'an I de l'ère écologique

L'an I de l'ère écologique

La Terre dépend de l'homme qui dépend de la Terre

Nicolas Hulot, Edgar Morin

" C'est en Californie, en 1969-1970, que des amis scientifiques de l'université de Berkeley m'ont éveillé la conscience écologique.
Trois décennies plus tard, près l'assèchement de la mer d'Aral, la pollution du lac Baïkal, les pluies acides, la catastrophe de Tchernobyl, la contamination des nappes phréatiques, le trou d'ozone dans l'Antarctique, l'ouragan Katrina La Nouvelle-Orléans, l'urgence est plus grande que jamais. " Edgar Morin.

" Les scientifiques comme les poètes montrent que les trajectoires de la nature et de l'humanité sont indissociables, que notre communauté d'origine est l'identique de notre communauté de destin.
[...] Saint-Exupéry écrivait : "Il n'y a pas de solutions, mais des forces. Créons ces forces et les solutions suivront." Nous avons des outils formidables pour endiguer la famine et sauver la Terre. Ce qui nous manque, c'est une volonté commune. "


Nicolas Hulot, Edgar Morin : l'insurgé médiatique et l'intellectuel critique, le journaliste conscientisé et le sociologue de la complexité se sont rencontrés en plein cœur de la campagne électorale française afin de prendre le temps de parer à l'urgence.
Écologique et climatique. Mais aussi éthique, civique, politique.