Histoire et politique

Histoire et politique

Idée pour une histoire universelle d'un point de vue cosmopolitique ; Conjectures sur le commencement de l'histoire humaine

Puisque la liberté ne se manifeste pas sans le mal qu'elle provoque et que les plus grands maux endurés par les hommes leur sont infligés par d’autres hommes, une solution éthique du problème politique n’est pas subjectivement possible. Le problème du mal, dans les Conjectures, donne toute son acuité à l’interrogation sur le caractère de notre espèce, que l’Idée pour une histoire universelle met au fondement de l’histoire philosophique. Il alimentera la question des rapports entre la politique et l’histoire jusqu’à la solution nouvelle du Conflit des Facultés. Si le progrès est une idée de l’histoire qui doit guider la politique, c’est parce qu’aucune politique rationnelle ne saurait reposer sur la haine du genre humain. Ainsi la perfectibilité de l’humanité est-elle le principe d’une morale de la politique face à l’histoire.