Valeurs et normes

Valeurs et normes

La question de l'éthique

Les Modernes avaient séparé l'ordre scientifique des faits de l'ordre éthique des valeurs et des normes. Les Contemporains poursuivent la différenciation au sein de l'ordre éthique valeurs et normes ne convergent plus ; les premières sont remises à la conviction privée, les secondes reviennent à la raison publique. Comment articuler ces deux moments dont la déconnexion aboutit à une polarisation problématique : décisionnisme moral, d'un côté, fonctionnalisme juridique, de l'autre ? Comment, dans nos sociétés complexes, rétablir une continuité éthique sans retourner aux formes de vie traditionnelles ? Comment critiquer sans la renier la raison qui préside à la sélection des arguments admis dans l'espace public pour l'adoption des normes ? S'appuyant sur la conception originale d'une éthique reconstructive, réceptive à des registres de discours, qui, tels la narration et l'interprétation, interviennent en amont de l'argumentation, Jean-Marc Ferry ouvre la perspective d'une raison publique assouplie, capable d'accueillir !'expression profane de nos convictions intimes touchant à la vie et à la mort, croyances privatisées par suite d'une " ex-communication " politique de leurs sources religieuses, mais aujourd'hui requises pour un traitement substantiel de nos grands problèmes de société : IVG, clonage humain, euthanasie, et la peine de mort elle-même. L'enjeu philosophique de cette critique de la raison publique est de dépasser, sans compromettre les acquis de la laïcité, l'opposition désuète entre raison et religion, et, avec elle, la séparation entre normes publiques et valeurs privées.